| | Radar

Le rejet de la loi CO2 aura-t-il la peau des trains de nuit?

Train de nuit entre Zurich et Vienne | Keystone / Léandre Duggan

Leur retour avait été annoncé en grandes pompes. Devant offrir une alternative plus écologique pour voyager à travers l’Europe, les trains de nuit risquent bien d’avoir du plomb dans l’aile. Les CFF espéraient en effet profiter du fonds pour le climat de la nouvelle loi CO2 pour les financer, nous raconte 24 heures.

Pourquoi ce n’est pas encore perdu. Les CFF comptaient obtenir 30 millions de francs du fonds pour le climat afin de lancer cette offre qui, malgré une demande accrue, a peu de chances d’être un jour rentable. Mais la compagnie ferroviaire se veut optimiste et ne prévoit pas de mettre au hangar ce projet. A Berne, on cherche cependant une solution de secours pour assurer le financement, par exemple via le budget de la Confédération.

link

Lire l'article de 24 heures