| | Interview

«Le populisme vert vient lier environnement et immigration»

Des manifestants contre l'initiative Ecopop en 2014. | Keystone / Laurent Gilliéron

Un «populisme vert» se dessine-t-il en Suisse? Cette étonnante convergence entre les thématiques traditionnellement dévolues aux partis à droite — comme l’immigration — et la montée des préoccupations écologiques a été mise en évidence par deux sociologues de l’EPFL. Leurs résultats ont été publiés dans la revue à comité de lecture International Journal of Urban and Regional Research. Vincent Kaufmann, professeur de sociologie urbaine à l’EPFL, en est le co-auteur. Il a répondu à nos questions.

Heidi.news —Vous avez commencé à travailler sur ce thème en 2014 suite à l’initiative populaire «contre l’immigration de masse» déposée par l’UDC, aux côtés du sociologue espagnol Anders Audikana, qui réalisait un postdoctorat au sein de votre laboratoire. Pouvez-vous revenir sur la genèse de ce travail?

Cet article est réservé aux abonnés.